top menu

Plateforme d’information sur l’asile

Actualités et documentation sur les réfugiés en Suisse et dans le monde

Comptoir des médias

Une veille médiatique sur les questions d’asile, pour une information sans préjugés

Réfugiés | Préjugés et réalité

Des faits et des chiffres pour lutter contre les idées reçues

Revue Vivre Ensemble

Bulletin de liaison pour la défense du droit d’asile

Migr’asile

Des ateliers pédagogiques proposés par des acteurs de terrain

Association Vivre Ensemble

Service d'information et de documentation sur le droit d'asile

Glossaire de l’asile

Mémo[ts] pour parler d'asile et de migrations

Témoignages video

Une plateforme de témoignages videos

Maroc | Lancement de la campagne “N° 9: Stop aux violences aux frontières”

En ligne depuis le 1 août 2013 - modifié le 3 août 2013

Communiqué de presse de lancement de la campagne « N°9  – Stop aux violences aux frontières ! »

A la mémoire de Clément, décédé des suites de ses blessures lors d’une répression sans précédent des forces de l’ordre marocaines et espagnoles.

La répression contre les migrants n’a pas cessé depuis les évènements de Sebta et Melilla de l’automne 2005 et les violences aux frontières dans le Nord du Maroc redoublent depuis fin 2011.

Les associations, l’Association lumière sur l’émigration clandestine au Maghreb ALECMA (association de migrants subsahariens au Maroc), le Groupe antiraciste d’accompagnement et de défense des étrangers et migrants (GADEM), le Forum des alternatives Maroc (FMAS) et l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH) appellent à la mobilisation et ont lancé une campagne de dénonciation lors d’une conférence de presse le 28 juin 2013 à Rabat (Maroc) afin que les violences aux frontières au Nord du Maroc stoppent.

 

 

Le 11 mars 2013, une tentative de passage groupé de la frontière entre le Maroc et l’enclave espagnole de Melilla est violemment réprimée par la guardia civil espagnole et les forces auxiliaires marocaines.

Le 16 mars 2013, lors d’une mission de terrain dans la forêt de Gourougou près de Beni Enssar menée par l’association ALECMA avec le soutien du GADEM et accompagnée par la réalisatrice Sara Creta afin de documenter les conséquences des violences policières à l’encontre des migrants et recueillir des témoignages écrits et audio-visuels, les membres de la mission sont témoins sur place du décès de Clément, originaire du Cameroun qui avait tenté le passage de la clôture de Melilla le 11 mars. Il avait été arrêté, tabassé et transféré à l’hôpital de Nador. L’AMDH rapporte qu’il avait été blessé à la tête, et aurait eu le bras et la jambe fracturés. Encore très faible, d’après les témoignages récoltés, il avait été renvoyé au campement dans la forêt de Gourougou où il est mort des suites de ses blessures.

Cette mission a abouti à la réalisation d’un film, « N°9 », et au lancement d’une campagne « n°9 – Stop aux violences aux frontières » afin de dénoncer la répression quotidienne et systématique que subissent les migrants de la part des autorités marocaines et l’implication des autorités espagnoles dans les exactions commises à leur encontre aux frontières de Melilla, ainsi que d’appeler à la fin de ces violences et violations des droits humains dans le Nord du Maroc, et à l’ouverture d’une enquête officielle sur les circonstances de la mort de Clément et celles des autres migrants décédés aux abords des enclaves.

Contacts presse :

  • Sara Creta (réalisatrice) – italien : +39 333 144 5097
  • Willy (ALECMA) – français, anglais : +212(0)6 99 18 84 59
  • Saïd Tbel (AMDH) – arabe, français : +212(0)6 61 43 50 48
  • Hicham Rachidi (GADEM) – arabe : +212(0)6 65 65 65 18
  • Stéphane Julinet (GADEM) – français : +212(0)6 00 00 89 25
  • Mohamed Leghtas (FMAS) – amazigh, arabe, français, anglais : +212 (0)6 61 32 54 54

PS: « N°9 » rappelle le joueur numéro 9 sur les terrains de football, l’avant – centre ou l’attaquant, celui qui devra marquer les buts. « N9 » est un nom que se donnent certains migrants pour parler de celui qui quitte famille et pays d’origine, et qui tente « le passage », ici le passage de la frontière entre le Maroc et le préside espagnol de Melilla matérialisée par des clôtures parallèles étendues sur 12 km dont la hauteur peut atteindre 6 mètres, couronnées de barbelés et munis d’un lourd dispositif de surveillance autant du côté marocain qu’espagnol.

Pour plus d’informations sur la campagne:

Informations récentes sur la situation des migrants au Maroc: